Quel revenu espérer en faisant appel à All For Host ?

Sommaire de l’article

Partager c'est aimer!

La location saisonnière est intéressante dans de nombreux cas. Elle vous permet de louer votre bien immobilier et donc d’obtenir un revenu passif en plus qui peut à la fois vous aider à payer vos charges ainsi que gagner de l’argent en plus de votre salaire. C’est une activité qui prend du temps, mais dont vous pouvez déléguer une partie, notamment à notre agence ! 

Découvrons ensemble quel revenu vous pouvez atteindre chaque mois grâce à la location courte durée de votre logement.

Faire une estimation de son revenu

Faire une estimation de son revenu

Pour déterminer votre revenu mensuel ou annuel, vous devez prendre en compte le nombre de réservations et leur durée ainsi que vos charges. En effet, ce que les locataires payent ne correspond pas à votre revenu final, vous devez vous aussi vous acquitter de certains frais.

Calculer son taux d’occupation

Calculer son taux d’occupation

Le taux d’occupation varie selon les villes, les types de logements et la saisonnalité. En été dans une ville en bord de mer, il sera plus élevé qu’en basse saison dans une zone peu attractive. En revanche, cela pourra toujours être rentable de louer votre appartement ou maison si vos charges sont elles aussi plus basses !

Pour calculer le taux d’occupation de votre locatif, vous devez prendre une période précise, par exemple 30 jours, et diviser le nombre de nuits louées par le nombre de nuits qui étaient disponibles. Par conséquent, si vous avez loué votre logement 25 nuits sur 30, alors votre taux d’occupation est de 83%.

Le taux d’occupation est une donnée utile qui vous permet de déterminer quelles sont les périodes de l’année où vous louez le plus. En étudiant également la concurrence sur ces mêmes dates, vous pourrez potentiellement augmenter vos prix et garder un taux d’occupation similaire, mais générer un revenu supérieur. Vous pouvez aussi le comparer au taux d’occupation moyen de votre ville afin d’estimer si vous pouvez améliorer le vôtre ou non.


Calculer les charges liées à son locatif

Calculer les charges liées à son locatif

Une fois que vous saurez combien vous avez gagné en brut, vous devrez calculer vos charges pour les déduire et obtenir votre revenu net. Parmi les frais auxquels il faut penser, il y a ceux des factures d’eau, d’électricité et d’internet, les diverses redevances, l’investissement pour les meubles et les travaux, les taxes puis les impôts. 

Si vous êtes seul à vous occuper de la gestion de votre location, alors vous pouvez vous arrêter là. Cependant, si vous faites appel à une agence, il vous faudra aussi prendre en compte la commission qui vous permet de payer ses services. Celle-ci est souvent calculée à partir d’un pourcentage qui sera déduit de votre revenu, il est généralement de 20% dans les grandes villes, alors que celle de All For Host est de 18%.

Pour être sûr de ne rien oublier, il est important d’être à jour sur la fiscalité de la location saisonnière. Par exemple, si vous louez sous le statut de meublé de tourisme vous avez droit à des abattements forfaitaires qui sont équivalents à 50% si votre revenu ne dépasse pas les 32 600 euros par an.

Pour en savoir plus sur la déclaration de vos revenus de location saisonnière, vous pouvez consulter notre article sur le sujet.


Calculer la rentabilité de sa location saisonnière

Calculer la rentabilité de sa location saisonnière

Il est primordial de calculer la rentabilité de son logement pour s’assurer que vos revenus vous permettent de payer vos charges chaque mois. C’est aussi important pour élaborer et adopter la bonne stratégie de promotion ainsi que de trouver le juste prix à la nuitée de manière à vous placer correctement face à vos concurrents.

Le calcul de la rentabilité de votre locatif prend en compte le prix déboursé pour l’acquisition de votre bien et le revenu moyen que vous allez obtenir. Divisez le revenu annuel de votre location saisonnière par le montant de votre investissement et vous trouverez votre taux de rentabilité.

En général, vous obtiendrez un pourcentage entre 3% et 10% selon les villes et votre logement. Pour mieux comprendre cette donnée, il faut se dire que si votre rendement est de 5% alors chaque année vous allez récupérer 5% de la somme investie pour l’acquisition de votre bien. Faites attention, il s’agit ici d’un rendement brut, il faut encore lui enlever vos charges !


Calculer son retour sur investissement (ROI)

Très intéressant pour vérifier la rentabilité de votre investissement, le ROI est le rendement financier correspondant à votre acquisition immobilière. Vous pouvez essayer de le prévoir à l’avance avant votre achat, par exemple pour être sûr de bien définir vos prix pour que votre locatif soit rentable dès le début.

Pour calculer le ROI, vous devez prendre l’argent gagné avec votre investissement et lui soustraire le coût de votre investissement. Le nombre que vous obtenez doit ensuite être divisé par le coût de l’investissement. Si vous avez réalisé des travaux ou des aménagements, alors il sera sûrement négatif. C’est tout à fait normal au début, il s’améliorera l’année d’après et pourra même se stabiliser.

À l’inverse, un ROI positif vous prouve que vous êtes déjà en train de rentabiliser votre bien ! Plus il sera élevé, plus vous arriverez à rembourser vos charges et crédits. Vous pouvez donc tenter d’optimiser la gestion de votre logement ainsi que votre tarif à la nuitée pour essayer d’améliorer davantage votre ROI. 

Comment déterminer ses prix ?

Comment déterminer ses prix ?

Vous l’aurez compris pour que votre investissement immobilier se rentabilise, il faut que vous obteniez un revenu supérieur à vos charges et qui compensera le montant que vous avez déboursé pour acquérir votre bien. C’est tout à fait possible, surtout avec la location saisonnière ! 

Il est plus facile de faire varier vos prix lorsque vous louez sur de la courte durée plutôt que sur de la longue durée. La différence est que la location saisonnière demande plus d’investissement du point de vue de votre temps, tandis que la location classique sera plus stable et passive.

Les prix à la nuitée doivent être déterminés en fonction de l’offre et de la demande. La saisonnalité est très importante, elle fait fluctuer la concurrence puisqu’en haute saison tout le monde augmentera ses prix pour profiter de la forte demande. Au contraire, en basse saison l’objectif sera d’avoir une offre attractive et plus accessible pour que les voyageurs aient envie de venir séjourner chez vous.

Ainsi, vous devez bien choisir vos prix pour avoir un taux d’occupation stable tout en vous assurant d’avoir un revenu qui correspond à vos besoins. Pour vous aider à y voir plus clair, All For Host vous propose d’estimer vos revenus ! N’hésitez pas à nous contacter pour en bénéficier.

Partager c'est aimer!

All for host

All for host

La conciergerie AirBnb spécialisée dans la gestion d’appartement en location saisonnière.

Basés à Marseille, nous gérons un parc de 340 appartements et maisons situés dans toute la métropole et ses alentours allant d’Aix-en-Provence à La Ciotat, en passant par Cassis.

Obtenez une estimation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.